Maternage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, avril 4 2011

Il parait que je suis la mère parfaite.

Il parait.

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est toutes celles qui pensent ne pas faire aussi bien, et qui me détestent parce que je leur renvoie une image trop parfaite.

Waouh. Je ne sais pas trop si ça me flatte l'égo ou si ça m'exaspère. Un peu des deux.

Mode d'emploi de la mère parfaite:

- allaite à la demande, jusqu'au sevrage naturel, et ne sois pas gênée d'allaiter en public

- mets des couches lavables, ou mieux encore, ne mets pas de couches du tout à ton bébé

- porte en écharpe et renonce aux plaisirs de la poussette 4x4

- n'utilise pas de lingettes, ne nettoie qu'avec du liniment, et mieux encore, fais-le toi-même

- n'achète pas de petits pots, fais-les toi-même, et ne prends que du bio

Bon, voilà quelques grandes lignes de ce que l'on nous REPROCHE. Ça dérange les autres, que l'on fasse tout ça, parce que visiblement ça donne une image de mère sacrifiée qui fait vraiment tout parfaitement pour son enfant.

Moi, pourtant, je me trouve pleins de défauts:

- j'ai repris le travail à temps plein aux 3 mois de ma fille (contre ma volonté, mais en même temps ça m'a fait du bien quand même par moment!)

- j'oublie totalement les visites dites "obligatoires" chez le médecin, je ne connais même pas la taille de ma fille et je ne sais son poids que parce que sa grand-mère la pèse chez elle!

- je la laisse se salir à volonté et je n'ai même pas honte de la sortir en pleine rue avec des vêtements tâchés et la bouche pleine de yaourts

- elle mange du chocolat presque autant que moi

- je suis souvent trop absorbée par l'ordinateur ou la télévision pour écouter correctement ce qu'elle me dit

- je ne l'emmène pratiquement jamais au parc parce que ça m'ennuie souvent, et surtout parce qu'il fait souvent trop froid pour que j'ai envie d'aller faire un tour

Euh, je vais arrêter là, sinon ma liste va devenir tellement grande que je vais me mettre à sérieusement culpabiliser! Et comme il ne faut pas tomber dans les extrêmes...

La moralité de l'histoire? Je ne suis pas l'absolue mère parfaite, je fais de mon mieux selon mes possibilités à moi, je suis par contre la mère parfaite pour ma fille, tout simplement parce que c'est moi, sa mère. Et toutes mes qualités de mère bio/écolo/maternante, c'est simplement des choses qui me tiennent à coeur, que je fais parce que ça me plait, parce que j'aime bien, et que je le vis bien.

La culpabilité, elle est en chacun de nous, elle ne vient pas de l'autre en face. Pour illustrer: le cododo.

Il y a ceux qui disent que c'est super mauvais pour les enfants, et ceux qui ne jurent que par ça. Il y a ceux qui cododotent alors qu'ils sont persuadés que c'est mauvais: du coup, ils culpabilisent parce qu'ils ne font pas ce qu'ils pensent être bon. Il y a ceux qui font chambre à part et culpabilisent parce qu'ils entendent leur enfant pleurer à côté. Et puis il y a ceux qui font chambre à part, avec un enfant qui le vit très bien, et donc les discours pro-cododo n'émeuvent pas du tout les parents, parce qu'ils se sentent bien dans leur choix de non-cododo. Et il y a les familles comme nous, qui cododotent par choix assumé* et qui se moquent pas mal de ce qu'en pensent les psy pro-Freud et leurs théories sur l'Oedipe...

On culpabilise uniquement quand on fait quelque chose qui est contre nos propres valeurs et qu'on sait qu'on pourrait faire autrement.

Peu importe les choix qu'on fait, assumons-les et arrêtons de sermonner ceux qui font des choix opposés aux nôtres!

  • A propos de notre cododo: toujours en cours, mais plus tout à fait non plus. Ca dépend des nuits, c'est très variable. Elle est capable de passer une nuit complète hors de la maison, mais selon les jours, parfois elle passe une partie de la nuit avec l'un de nous, ou avec nous deux. Et parfois, comme ce matin, elle nous fait l'immense plaisir de débarquer à 10h du matin dans notre chambre pour venir finir la grasse mat' avec nous <3

jeudi, mai 27 2010

Freinet

Quand on parle de méthodes d'instruction, d'éducation, d'écoles alternatives, on cite souvent 3 noms: Montessori, Steiner, et Freinet.

Je me suis déjà beaucoup intéressée à Montessori.

Aujourd'hui, je creuse la question sur Freinet.

Voici un site qui me semble résumer la méthode: http://www.freinet.org/icem/archives/pc/pc-dem/pc-dem.htm#tout%20le%20monde

Bonne lecture à ceux que ça intéresse!

lundi, mai 3 2010

Excès d'hygiène

http://www.m6replay.fr/#/emissions/100-mag/11674 A partir de la 32ème minute, j'expose mon point de vue sur l'hygiène des enfants!

mercredi, avril 14 2010

L'éducation par l'exemple

Une des principales raisons qui me fait prendre position contre la fessée, c'est le fait que je suis persuadée qu'un enfant apprend avant tout par l'exemple. Si on lui donne une fessée, on lui donne l'exemple: - je règle les solutions en frappant - j'ai le droit de taper sur quelqu'un de plus faible que moi

De nombreuses personnes, adultes, affirment qu'ils sont pour la fessée, puisque eux-mêmes en ont reçu et "n'en sont pas morts". Sous-entendu, ça n'a pas de conséquences à long-terme. Or, le fait même de considérer la fessée comme normale prouve que les fessées reçues dans l'enfance ont eu un impact à long terme: ces personnes ont intégré l'idée qu'une fessée, c'est la solution éducative normale.

Je ne suis pas d'accord.

Y compris si ma fille lève la main sur moi. Ce qu'elle a fait pour la première fois tout récemment. Pas vraiment pour me taper, mais plus pour se débattre, et j'étais dans la champ d'action de ses mains. Et alors là, j'ai pu lui répondre avec franchise et honnêteté, que "Non, il n'est pas question que tu me tapes! Moi, je ne te tape pas, alors toi aussi tu n'as pas le droit de me taper!" Si je lui mettais des fessées, comment pourrais-je justifier cette phrase? Comment pourrait-elle comprendre que je refuse son comportement si j'ai le même envers elle? Je ne me sentirais pas la légitimité de lui interdire de me frapper si, de mon côté, je me permettais de lui donnais des fessées! Un enfant n'a pas moins le droit au respect qu'un adulte!

Si je veux que mon enfant soit quelqu'un de respectueux, j'estime que la première chose à faire est de lui montrer l'exemple en le respectant.

jeudi, janvier 14 2010

Un bébé, combien ça coûte...?

Allez, je vais reprendre le poste de magicmaman pour en faire un à ma sauce. L'original est là: http://www.magicmaman.com/,un-bebe-combien-ca-coute-les-depenses-a-prevoir,293,8052.asp

1- Alimentation: un bébé ça ne coûte rien s'il est allaité (coussinets, au pire des lavables, donc pas à réinvestir tout le temps, et de toute façon ils ne sont pas longtemps nécessaire, dès qu'on passe en lactation automatique on n'en a plus besoin!), et les soutiens gorge, c'est pas forcément siiii nécessaire que ça d'en avoir des spéciaux. Il suffit d'avoir des astuces... et avec la diversification naturelle, ça ne coûte rien de plus que vos repas à vous. Donc, économies de 1320 € la première année.

2- Couches: environ 1000€ d'économies en se mettant aux lavables plutôt qu'aux jetables. Avec du liniment au lieu du mustelcaca, c'est bien mieux pour votre bébé et pour votre porte-monnaie aussi!

3- Vêtements: étant donné le peu de temps qu'un enfant porte ses vêtements (tellement ils grandissent vite), ça n'est vraiment pas un drame de faire du recyclage, hein. Je parie que votre bébé ne fera pas la différence.

4- Jouets: pas trop!!!!!! Un bébé adore surtout jouer avec ce que VOUS utilisez au quotidien!! Votre téléphone portable, par exemple, il va adorer :) lol

5- Mobilier: pas besoin de couffin/lit/etc tant que bébé dort avec ses parents!

6-Equipements: Echarpe de portage: OUI et indispensable! à partir de 60€ et pitié pas de porte-bébé!!!! Biberon: des sans bisphenol tant qu'à faire, www.maybibou.fr en vend des très beaux, Green To Grow. Pour que papa donne le lait tiré de maman quand maman est absente :) Chauffe-biberon: pas impératif, le bain marie ça marche très bien. Stérilisateur: non, on lave normalement et on laisse un minimum de bactéries pour que bébé se fasse son immunité! Cuisson: Babycook: super pratique pour les compotes mais on peut s'en passer et utiliser une bonne vieille casserole si on 'a pas les 100€ nécessaires à l'achat! Transat: mais non, pas besoin, bébé est mieux dans l'écharpe de portage! Coussin d'allaitement, gratuit en le demandant pendant la grossesse (c'est-à-dire remboursé par la sécurité sociale en demandant une ordonnance pour un "coussin de positionnement": génial pour reposer son ventre en fin de grossesse, pour allaiter enceinte, et aussi pour caler bébé!) Chaise haute: pas indispensable, bébé adore manger sur les genoux, par terre, sur le canapé, ou au pire, sur une chaise, sécurisé avec un nouage de l'écharpe de portage (au resto par exemple, c'est super!) Parc: surtout pas, vous savez ce que j'en pense!!! Landau-poussette: pas besoin quand on a l'écharpe! Siège auto: obligatoire pour la sécurité si on utilise la voiture. Mode de garde: cher, mais souvent très bien remboursé par la Caf, alors bon, finalement ça va, quoi, hein... Santé: avec la sécu et une mutuelle, je ne vois pas où est le problème?

Oui bon bref, je suis pas radine, mais ça fait plaisir de voir tout l'argent économisé en choisissant d'élever son bébé d'une façon "écolo" et maternante!

- page 1 de 4