Je commence à être vraiment agacée par les réflexions débiles concernant l'allaitement dit "long" (personnellement je trouve plutôt que ce sont les autres allaitements qui sont trop courts, mais bon...). Bref, quand le sevrage naturel arrive à un âge où, dans notre société, les statistiques de bambins allaités sont certainement inférieures à 1% (dans d'autres endroits du monde, c'est pourtant la norme).

Alors quoi, parce qu'on allaite un enfant plus grand, ça veut dire qu'on est incestueuses? Est-ce que nous on accuse vos enfants d'être zoophiles sous prétextes qu'ils boivent du lait animal??

On nous reproche aussi parfois de prendre du plaisir à allaiter un enfant. Comme si le "plaisir" était forcément sexuel. L'allaitement est un moment agréable parce qu'il crée des liens affectueux forts, il déclenche la production d'ocytocine (hormone de l'amour, de l'attachement), mais ce n'est pas comparable avec le plaisir sexuel.

Je compare généralement avec les bisous: on utilise sa bouche pour faire des bisous à son enfant, on aime lui faire des bisous, mais ça n'a rien à voir avec les baisers amoureux. De même, les seins ne sont pas forcément sexuels. Leur première fonction est de nourrir les enfants. C'est notre société actuelle qui a modifié l'image qu'on s'en fait.

C'est quand même fou qu'on en vienne à considérer comme pathologique un comportement qui est pourtant normal, naturel, et même nécessaire à la survie de l'espèce humaine.

D'ailleurs, je pense à réclamer à ma mutuelle une prime pour mon allaitement long et mon "effort" de tirer mon lait au travail. Sans rire, la Sécu et la Mutuelle font de sacrées économies grâce à l'allaitement, plus il est long! Je n'ai jamais dû consulter pour une maladie de ma fille! A ce propos, une vidéo pro-allaitement faite aux USA: http://www.infopresse.com/visuel.aspx?id=35403&idimg=1